Une Équipe d’Animation Pastorale et un Conseil Local Pastoral pour piloter notre Unité Pastorale Refondée

Au terme de cette année de Refondation…

Depuis un an, suite au synode diocésain, un processus de Refondation de nos
paroisses a été vécu dans notre unité pastorale à Jumet.  La refondation est une étape de plus dans la vie de notre Église : nous sommes invités à regarder l’avenir, malgré les résistances qu’on rencontre à certains moments. Ce processus de refondation connaîtra une étape importante le DIMANCHE 16 SEPTEMBRE à 11 heures en l’église de Jumet Gohyssart.
Notre Évêque, Monseigneur Harpigny, présidera une assemblée dominicale pendant laquelle il enverra en mission une nouvelle Équipe d’Animation Pastorale (EAP) et un nouveau Conseil Local de Pastorale (CLP).  Ceux-ci se verront remettre le carnet de route pour l’Unité Pastorale Refondée Sainte Marie Madeleine (Nouveau nom choisi pour notre Unité Pastorale Refondée).
Ce carnet est un bon guide pour se remettre en chemin, tous ensemble, nos communautés réunies dans une même et seule paroisse!…

Revoyons ce que nous disent les décrets du synode diocésain à propos de l’organisation de l’Unité Pastorale Refondée et de ses composantes.

UNITÉ PASTORALE REFONDÉE (Paroisse unique)

  • La paroisse est confiée à la responsabilité d’un curé ; en cas de pénurie, toujours sous la modération d’un prêtre ( cn 517 § 2 ) et au sein d’une EAP, la  responsabilité quotidienne peut être assumée par un diacre ou  un laïc, homme ou femme (D 4 )
  • Le soin global de la mission est porté par l’EAP (D 6 )
  • Chaque paroisse aura un conseil pastoral unique (D 7 )
  • Chaque paroisse aura une équipe liturgique sous la responsabilité du curé (D 9 )
  • Une équipe d’initiation chrétienne et de la catéchèse : le responsable a un mandat de trois ans reçu de l’Évêque
  • Il y aura une équipe de la  diaconie : le responsable a un mandat de trois  ans
  • La paroisse entretiendra des liens d’estime et de collaboration avec les écoles et les maîtres de religion (D 10 )
  • La paroisse aménagera un centre pastoral : maison d’accueil, de convivialité, formation et ressourcement, un  secrétariat efficace, un canal d’information (  D11 )

CLOCHERS

  • Les clochers sont des cellules vivantes du corps (D5),
  • L’EAP y favorise au maximum le déploiement des ressources locales.
  • Les contours de la mission sont évalués tous les 3 ans par les personnes disposées à rendre service, le conseil pastoral et l’EAP
  • Le clocher est placé sous la coordination d’une personne – relais, baptisé et confirmé, pour un mandat de trois ans, renouvelable, reçu de l’Évêque.
  • La personne – relais : assure aussi la mission de formation, d’évaluation et de participation au conseil pastoral ( D8)

ÉQUIPE D’ANIMATION PASTORALE

  • L’EAP a le soin global de la mission dans une paroisse (D 6 )
  • L’EAP est composée du curé et d’autres personnes baptisées
  • Équilibre entre hommes et femmes
  • Mandat de trois ans reçu de l’évêque (D 8 )

CONSEIL LOCAL DE PASTORALE

  • Un conseil pastoral unique pour toute la paroisse (D 7 )
  • Organe d’échange et de discernement avec l’EAP à propos de la mise en œuvre de la mission
  • Composé des représentants de la paroisse et des personnes exerçant des responsabilités pastorales dans des secteurs sur le territoire sans dépendre de la vie paroissiale (enseignement, œuvres caritatives, mouvements de jeunesse, …

CURÉ

  • Responsable de la paroisse (D 14)
  • Exerce sa charge au sein d’une EAP (D 4)
  • Responsable de l’équipe liturgique (D 9)
  • Contact annuel avec l’évêque ou  le  vicaire  général (D 56)

Tableau comparatif entre le Conseil Pastoral (CP) et l’Équipe d’Animation Pastorale (EAP)

CONSEIL PASTORAL (CP)

Pôle synodal

ÉQUIPE D’ANIMATION PASTORALE (EAP)

Pôle ministériel

  • Terrain : l’Unité Pastorale Refondée, communauté de baptisés
  • Terrain : l’Unité Pastorale Refondée, communauté de baptisés
  • Se situe dans le pôle synodal
    Niveau de tous.

Le CP est l’expression du « nous » ecclésial.
Tous se mettent au service de la mission de l’Église sacrement du Christ et cheminent ensemble avec ceux qui exercent le pôle ministériel de l’Église pour favoriser l’activité pastorale.

  • S’enracine dans la vocation baptismale.
  • Tous les baptisés sont partenaires de la mission de l’Église. L’Église, c’est l’affaire de tous : prêtres, diacres et laïcs, hommes et femmes, jeunes et adultes, chrétiens de longue date, convertis récents et recommençants.
  • Par rapport aux cellules de vie paroissiale, les membres du CP sont des frères et  sœurs parmi les frères et soeurs.
  • Le CP n’est pas un groupe d’experts ; il est le reflet de l’Unité Pastorale Refondée et de son ancrage local.
  • Se situe dans le pôle ministériel
    Quelques-uns 
    en responsabilité pour susciter l’engagement de tous pour la mission de toute l’Église.
  • Des baptisés sont appelés à participer à la mission du curé pour signifier au sein des cellules de vie paroissiale ecclésiales que le Christ, l’Unique Pasteur est toujours à l’œuvre.
  • L’EAP est une forme de participation très étroite à la direction pastorale de l’Unité Pastorale Refondée dont le curé est responsable et garant.
  • Pa rapport aux cellules de vie paroissiales, les membres de l’EAP sont à la fois des  frères et sœurs en Christ et aussi des vis-à-vis.
  • L’EAP n’est pas un organe de centralisation mais un service pastoral de communion, de guidance et de dynamisation des différentes instances formant l’Unité Pastorale Refondée.
  • Mission de conseil et de veilleur
    Au cœur de la vie ecclésiale, le Conseil est un lieu de concertation, de consultation et d’initiative sur le plan pastoral : les propositions sont élaborées par le Conseil mais c’est à l’EAP qu’il revient de prendre les décisions après délibération.

    Tenir conseil, c’est en outre :
    – le faire dans une articulation entre cellules de vie paroissiale ;
    – mener, dans une dynamique d’équipe, une véritable réflexion pastorale en vue de la vitalité des cellules de vie paroissiale ;
    – examiner et évaluer la vitalité de l’activité ecclésiale de la paroisse nouvelle,
    – proposer des pistes d’action pour la mise en œuvre de la mission de l’Église.
  • Mission d’animation pastorale et d’éveilleur
    Lieu d’animation : à l’écoute du peuple de Dieu, assurer l’animation pastorale globale des clochers de la Paroisse Nouvelle (cf. le carnet de route confié à l’EAP au terme de l’année Refondation).
    Animer, c’est en outre :
    – veiller à ce que tout se fasse, par tous : toutes les dimensions de la mission de l’Église (annoncer, célébrer, servir) doivent être assurées et coordonnées au niveau de l’Unité Pastorale Refondée,
    – éveiller à cette mission tous les baptisés, au sein de toutes les cellules de vie paroissiale,
    – veiller à ce que l’Église garde son souffle en vivant du double dynamisme de rassemblement et d’envoi.
  • Désignation des membres : 
    – Choix par les cellules de vie paroissiale (élection ou cooptation)

    – Les membres représentent l’instance qui les a désignés, mais ils portent le souci de tout le corps paroissial.
  • Désignation des membres : nomination par l’évêque
    – La nomination épiscopale atteste qu’il y a au sein de l’EAP bien plus qu’une relation d’amis et de connaissances. La responsabilité pastorale est fondamentalement un envoi en mission (cf. lettre de mission).
    – En outre, la désignation par l’Evêque, plutôt que par le curé, garantit la reconnaissance officielle des membres de l’EAP et leur réception au sein de l’Unité Pastorale Refondée.
  • Conditions pour être membre d’un CP :  – Être baptisé et être effectivement membre de l’Unité Pastorale Refondée (en vertu du domicile ou d’un choix personnel)
    – S’intéresser à toutes les préoccupations du Conseil et ne pas être seulement délégué de son groupe
    – Privilégier les objectifs missionnaires aux problèmes de gestion : aider l’Unité Pastorale Refondée à être une véritable communauté chrétienne fidèle à l’Évangile et féconde dans la charité.
    – Être désigné par les membres des cellules de vie paroissiale.
  • Conditions pour être membre d’une EAP :  – Être baptisé et être effectivement membre de  l’Unité Pastorale Refondée (en vertu du domicile ou d’un choix personnel) ;

        –avoir la volonté de se mettre au service de                   l’Église.
        – Avoir les charismes nécessaires à l’animation pastorale (écoute, sens de la concertation, de la décision, aptitude à mener à bien un projet pastoral, discrétion, accueil des différences légitimes, souci de l’ensemble, esprit d’équipe…).
– Être désigné par l’Évêque.

  • Présidence : elle revient au curé.
    Par son ordination, il a été établi pour assurer, parmi le peuple de Dieu, le service d’être signe du Christ, Tête et unique Pasteur de l’Église.
    – L’animation des réunions et le secrétariat sont confiés à des laïcs compétents, membres de l’EAP ou non.
    – Un rapport de réunion sera établi et un écho sera donné à l’ensemble des paroissiens.
    – L’ordre du jour sera signé par le curé, c’est lui qui convoque.
  • Présidence : elle revient au curé.
    Par son ordination, il a été établi pour assurer, parmi le peuple de Dieu, le service d’être signe du Christ, Tête et unique Pasteur de l’Église.
    – L’animation des réunions de l’EAP et le secrétariat sont assurés par les membres.
    – Un rapport de réunion sera établi ; un écho en sera donné au Conseil Pastoral.

Un nouveau nom pour continuer la route ensemble : Unité Pastorale Saint Marie Madeleine

Notre Unité Pastorale Refondée sera baptisée sous le nom de : « Unité Pastorale Refondée Sainte Marie Madeleine », elle sera le rassemblement des paroisses de l’ancien doyenné de Jumet (devenues pour l’occasion des clochers).

Elle se veut être  au service des personnes qui veulent vivre, célébrer ou approfondir leur foi chrétienne. Elle offrira comme par le passé une palette de services aux catholiques : 

  • préparation et célébration des sacrements (eucharistie, baptême, mariage, confessions, etc…) ;
  • formation des chrétiens ;
  • entraide et le service aux personnes fragilisées et démunies ; 
  • organisation de moments festifs dans la cité ;
  • etc….                                                                                                                                                      

On s’y adressera pour toutes les choses que toute personne, catholique ou non, est en droit d’attendre de l’Église locale. Dans le cadre de sa mission, elle proposera également la foi chrétienne aux hommes et aux femmes de notre temps qui ne la connaissent pas. Communauté de communautés réparties sur un vaste territoire, notre Unité Pastorale Sainte Marie Madeleine s’efforcera d’être vivante, chaleureuse et signe du Christ Ressuscité.  Elle s’efforcera de faire « battre le cœur de Dieu » auprès des femmes et des hommes de notre cité.

Une consultation pour proposer à notre Évêque des personnes pouvant faire partie de l’Équipe d’Animation Pastorale  et du Conseil Local Pastoral unique.

Comme vous le savez, l’EAP sera constitué de personnes qui ont été proposées par nos communautés paroissiales lors de la consultation organisée dans le courant du mois de mai 2018.  Celles-ci seront contactées par notre curé qui leur proposera de rejoindre l’EAP en septembre 2018.

En ce qui concerne les représentants des clochers, une autre consultation sera prévue  lors des rencontres  ou célébrations en présence d’un  membre de l’EAP sortante.  Vous pourrez alors proposer des noms.  Après discussion et avis de la ou des personnes proposées pour savoir si elles sont d’accord, on cherchera un consensus, qu’on vérifiera par un simple vote de la manière la plus simple possible.

Veuillez dores et déjà y réfléchir individuellement ou en communauté pour proposer l’un(e) ou l’autre candidat(e).

Le futur Conseil Local Pastoral sera composé  du curé et prêtres auxiliaires, des membres l’EAP, des représentants des 10 communautés locales, ou clochers ; d’autres candidat(e)s  envoyés par les différents secteurs de la mission de l’Église dans notre Unité Pastorale Refondée :

– La liturgie
– La catéchèse
– La jeunesse
– La Pastorale scolaire
– La communication
– La pastorale des jeunes
– Les visiteurs de malades
– L’Entraide St Vincent de Paul
– Le folklore

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *