Merci à Arc-en-Terres et à sœur Anne Marie Blondieau!

Arc-en-Terres

C’est avec beaucoup de regret que nous vous annonçons que, pour des raisons de santé,  Sœur Anne-Marie Blondieau doit limiter ses activités. Elle va donc rejoindre sa communauté des Soeurs du Christ (Union Mysterium Christi).

Avec son départ, c’est un beau projet d’ouverture aux autres cultures et religions qui est remis en cause…  En effet, Anne-Marie était vouée en permanence à ce beau projet qu’elle a accueilli, avec le soutien de sa congrégation, dans les bâtiments des sœurs  au 37 de la rue Pierre Bauwens à la Docherie; devenu pour l’occasion notre centre communautaire.

C’est dès septembre 2012, que notre Unité Pastorale a soutenu, autour de la maison des sœurs et avec sœur Anne Marie Blondieau comme permanente,   un beau projet interculturel et interreligieux dans le quartier de la Docherie.  C’est ainsi qu’est née  l’association Arc-en-Terres.

Cette association  se donnait comme objectif de développer un espace d’échanges interculturels à travers diverses activités : ateliers cuisine, soirées d’échange et de savoirs, espace de création artistique, service d’accompagnement scolaire… À la demande de l’association, le Centre de Formation Cardijn  y a organisé des groupes de formation sur les enjeux d’un projet interculturel. 

De nombreuses rencontres-soirée d’échanges ont été organisées qui ont permis, dans une ambiance toujours très conviviale ; des dialogues ;  des échanges d’idées et de savoirs. L’inter-convictionnel étant toujours au cœur de ces rencontres, dans le respect et la diversité des convictions de chacun.

Ainsi durant sept années, Arc en Terres a offert un espace  qui a permis de promouvoir la culture dans sa dimension humaine en favorisant la mixité culturelle et les échanges de convictions, de pensée. Mais aussi, en travaillant, avec par et pour les personnes, les questions liées à l’exclusion, à la stigmatisation, aux problèmes de pauvreté et d’accès aux droits (santé, citoyenneté…)  et en proposant  des formations (à l’interculturel, aux questions de violence, à la parentalité…).

Arc en Terres a été aussi le lieu où l’on a établi des solidarités et des rencontres entre les personnes résidant dans le quartier et dans la région  sans oublier d’organiser des activités pour les enfants du quartier à certains moments de l’année.

Nul doute que ce projet  inspirera ou donnera  des idées à l’une ou l’autre personne ou association pour qu’à l’avenir soit reprise une part (si pas la totalité) de ce si beau travail accompli (avec si peu de moyens financiers et humains) au service de l’interculturalité.

Arc-en-Terres vous invite donc à une rencontre d’amitié…

A l’occasion du départ de sœur Anne-Marie, vous êtes invité(es) à partager un goûter, à vivre un moment convivial afin de se dire au revoir en toute simplicité.

Bienvenue à vous tous, amies et amis d’Arc-en-Terres!

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*