Jumet Heigne

Secrétariat de la Chapelle Notre-Dame de Heigne

14, rue Houtart – 6040 Jumet Heigne – Tél. 071.35.13.31 ou 071.35.95.63   

E-mail : secretariatdeheigne@gmail.com

 Ouvert pour recevoir les demandes de

 Réservations de la Salle Michel d’Oultremont pour les réunions de groupes

  • Réservations de la Chapelle Notre-Dame de Heigne

pour des activités culturelles et artistiques

  • Les demandes de bénédiction du drapeau des Sociétés du Tour de la Madeleine

Permanence le samedi de 10h.30 à midi,

*********

ATTENTION :

Dans le cadre de la Refondation des Paroisses, les demandes de baptêmes et mariages à célébrer en la Chapelle N.-D. de Heigne, doivent désormais être adressées au

 Secrétariat de l’Unité pastorale de Jumet, 

131, rue Dewiest – 6040 Jumet Gohyssart  GSM. 0472.97.87.68  

E-mail : paroissejumet@gmail.com

Permanence de 9h.30 à 11h. les lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi

 

jumet-haigne 

Maquette de la Chapelle Notre-Dame de Heigne Jumet – partie blanche détruite au XVè siècle –

Chapelle N.-D. de Heigne – XIIème S.

Place du Prieuré – Jumet Heigne

Joyau de l’art roman au Pays de Charleroi

Heigne, jadis nommé « Hunia Castellum » (866), était un haut lieu de pèlerinage. C’est à la vénération vouée par les populations des environs à la Vierge de Heigne, parfois appelée « Vierge aux cailloux », que l’on doit la construction au XIIème siècle d’une vaste église en plein milieu du castellum de Heigne, petit hameau de 40 à 50 habitants. Au XIIIème, elle fut agrandie au niveau de sa longueur et de sa hauteur (deux fois les dimensions actuelles), de sa largeur par l’adjonction de bas-côtés accolés à la nef primitive, et ce, par les Moines de Lobbes qui bâtirent même un prieuré sur les fondations de l’ancien fortin de Heigne.

Marie d’Oignies visitait l’église, dit-on, même en hiver ; elle mourut en 1210. On sait qu’une rente était attribuée chaque année pour l’entretien d’un luminaire.

Au XVème siècle, l’église est partiellement détruite par un incendie et ne sera reconstruite qu’en partie, sans bas-côtés et ses dimensions seront réduites de moitié.

Le culte à Notre-Dame de Heigne tombe en désuétude, la Révolution française fait fuir les moines de Lobbes qui cèdent le prieuré et l’église à la commune de Jumet.

Au XVIIIème siècle, elle sera totalement désaffectée et vendue à la famille Houtart qui en fera un magasin de verre pour la verrerie que Henri Houtart installa juste derrière la Chapelle. Elle sera réaménagée et rendue au culte par la même famille dans la seconde moitié du dix-neuvième siècle (1859) mais perdra son titre d’église principale, en effet, le 19 mars 1890, Monseigneur Charles-Gustave Walravens, signa le décret pour que la chapelle Notre-Dame de Heigne devienne chapelle annexe de l’église Saint Sulpice de Jumet Chef-Lieu.

Emmanuel Houtart fut président de la Fabrique d’Eglise.

Pourtant, si le culte à Notre-Dame de Heigne tomba, perdit de son importance, la procession qui lui était dédiée se perpétua mais fut peu à peu vouée à Sainte Marie-Madeleine comme c’est toujours le cas aujourd’hui. 

La chapelle subit de multiples restaurations :

1891, où l’on rénova les pavements et découvrit des pierres tombales d’anciens prieurs de Heigne. 1907, le platras des murs et voûtes. 1937, murs décapés, arcades et colonnes remises à neuf ; les matériaux employés sont : des moellons ferrugineux et calcareux pour les murs, du grès rose pour les piliers, arcades, piédroits des fenêtres et du transept. 1976, nouveau clocheton, démolition de l’ancien mur de la verrerie Houtart.

Le 24 janvier 1941, la Chapelle de Notre-Dame de Heigne est reconnue monument classé.

La vie culturelle est particulièrement riche dans le Quartier de Jumet Heigne. La principale source de festivités est bien entendu le « Tour de la Madeleine » qui se situe le dimanche le plus proche du 22 juillet : procession religieuse, pèlerins, marche militaire, uniformes, musique, chevaux, itinéraire de 22 kms et cérémonial en font une manifestation particulièrement brillante, très suivie. Messe des Pèlerins à 4h. du matin et départ du Tour à 5h. Les Archers de Notre-Dame de Heigne et de très nombreux pèlerins (400 à 500) prennent la tête du cortège le dimanche pour traverser les communes de Roux, Courcelles, Viesville, Thiméon, Gosselies et retour à Jumet Heigne.

Le lundi matin, à 10h. une Messe Militaire en plein air voit défiler tous les groupes avant qu’une cérémonie ne s’ouvre à la Place Francq pour une distribution de médailles honorifiques, récompense de la bonne tenue des Sociétés pendant les 22 kms de marche.

Le 5 décembre 2012, le Tour de la Madeleine est reconnu « Patrimoine Mondial de l’Humanité » par l’UNESCO, l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture.

Le dimanche précédent la sortie du Tour, à 10h., en la Chapelle Notre-Dame de Heigne, une Messe est célébrée pour les défunts, suivie à 11h. de la Cérémonie du Souvenir aux Madeleineux et Pèlerins disparus en cours d’année. Elle est organisée par les Responsables du Cortège religieux, de l’Etat-Major, du Comité des Fêtes et de la Société Royale les Amis de la Madeleine.

Ajoutons que durant toute la semaine des festivités, de nombreux fidèles viennent vénérer la Relique de Sainte-Marie Madeleine. Venue de Saint-Maximin-la-Sainte-Baune, en France, elle est présente en notre Chapelle depuis 17 juillet 1949. C’est donc en 2009 que nous avons fêté le 60ème anniversaire de l’arrivée de la Relique à Jumet Heigne.

La Chapelle Notre-Dame de Heigne, joyau de notre patrimoine, attraction de notre région, est en priorité réservée au culte. On y célèbre l’Eucharistie chaque dimanche à 11h. , les baptêmes le 1er dimanche du mois, les Communions des enfants, les mariages, la bénédiction du drapeau des Sociétés du Tour de la Madeleine…

De 2007 à 2010, le samedi soir proche du 22 novembre, le Président Serge Bodart, de J600 la Radio du Folklore Jumétois et de l’Animation de ses Quartiers, a fêté Sainte Cécile, avec une Messe célébrée par l’abbé Christian Dubois, Doyen de Jumet, et animée par les Elèves du Conservatoire, des Académies de Jumet-Lodelinsart et les musiciens de l’Harmonie de Jumet.

Le 1er décembre, depuis 1919, l’Association Royale Confraternelle des Disciples de Saint Eloi invite la population à célébrer la fête de son Saint Patron par une Messe solennelle, souvent célébrée en wallon, à 10h.30 et suivie du verre de l’amitié.

Cette Association met l’accent sur la franche amitié et l’entente qui doivent unir ceux qui en font partie, et cela au dessus de toute contingence politique, philosophique ou de classe sociale. Cet esprit de fraternité, voulu par les Fondateurs, dont François Dehon, Président de 1919 à 1959, est toujours respecté par les 13 membres de l’Association, élus à la majorité.

C’est avec fierté que l’actuel Président, Benedyck Danczuk, prépare le 100ème anniversaire de l’Association, en 2019 : un fait extrêmement rare de durée pour une association de ce genre.

Il en est de même, pour l’Association des Anciens Mineurs, de leurs Familles et Amis de Jumet-Heigne, qui célèbre la fête de Sainte Barbe, patronne des mineurs, le 4 décembre à 18h.

Le 8 novembre 2008, la Chapelle a reçu en héritage un obit aux armoiries des familles Houtart et Carton de Wiart. Le mausolée familial s’élève à côté de la Chapelle Notre-Dame de Heigne.

Les 10 et 11 octobre 2009, nous avons fêté le 150è anniversaire du culte restauré en la Chapelle Notre-Dame de Heigne par la famille Houtart, en 1859.

Ce fut un week-end d’Action de grâce et d’Histoire au programme varié sous la Présidence de Monsieur Jean-Jacques Viseur, Bourgmestre et les membres du Collège communal de la Ville de Charleroi :

– une Exposition et présentation du livre de Philippe Goethals

« La Chapelle Notre-Dame de Heigne, de l’église d’hier à la chapelle d’aujourd’hui »

– une Messe anniversaire concélébrée par les abbés Christian Dubois, Doyen de Jumet, Robert Mathelart, Doyen Principal et François Dupont, anciens Chapelain de Heigne

animée par François Houtart, organiste à la Basilique nationale du Sacré-Cœur de Bruxelles

– un concert d’orgue, par François Houtart, compositeur, professeur d’orgue et d’Ecriture musicale

La Chapelle Notre-Dame de Heigne est ouverte également aux animations culturelles et artistiques : des concerts s’y déroulent, de la poésie s’y récite, une veillée populaire de Noël s’y tenait chaque année. C’est un lieu de rassemblement, d’animation, d’expositions, de rencontre qui établit un réseau amical de relation autour duquel gravitent des groupes et des animateurs.

 

Contacts : Secrétariat de la Chapelle                                    Notre-Dame de Heigne – Tél. 071.35.13.31

Abbé Lucien Pharel Massengo – Doyen de Jumet –            Tél. 071.35.14.55 – GSM. 0488.06.16.89