Échos d’un bel après-midi… Chez les Sœurs de Notre-Dame de Jumet

Échos d’un bel après-midi…

 Dans le cadre de l’année jubilaire « 50 ans de canonisation » de Sainte Julie Billiart, le dimanche 30 juin 2019, les Sœurs de Notre-Dame de Jumet ont accueilli de nombreuses personnes curieuses de mieux connaître Sainte Julie et le retentissement de son œuvre d’éducation aux quatre coins du monde, dans les cinq Continents.

Monsieur le Doyen Lucien-Pharel Massengo, anciennes élèves de l’École, bénévoles de la Paroisse, amis de la Communauté, ont bravé la chaleur pour répondre à l’invitation diffusée dans l’Unité Paroissiale refondée Sainte Marie-Madeleine.

Les clochers du Chef-Lieu, Heigne, Roux, Marchienne-Docherie, Gohyssart, Houbois étaient représentés.

Voici une synthèse de cette intéressante découverte.

Où sont les Sœurs de Notre-Dame de Namur ?

En Europe :   France Belgique,   Grande Bretagne,  Italie

  En FranceCuvilly,  dans la province de Picardie, est le village de Sainte Julie, née le 12 juillet 1751 et décédée le 8 avril 1816 à Namur.

Catéchiste très jeune, paralysée à l’âge de 23 ans, Julie est recherchée pendant la Révolution française, transportée à Compiègne, puis à Amiens, elle garde inébranlable sa confiance en Dieu.

Le 2 février 1804, elle fonde avec Françoise Blin de Bourdon,

la congrégation des Sœurs de Notre-Dame.

Les Sœurs, expulsées d’Amiens en 1809, reviendront en France en 1953 pour enseigner dans les Ecoles et servir dans les paroisses de Noyon, Orvillers-Sorel et des environs.

Le Couvent à Cuvilly fut fondé en 1985.

Les Sœurs vivent sur le même terrain que la maison familiale et l’oratoire de Sainte Julie.

Actuellement 3 Sœurs congolaises assurent une présence, un accueil et rayonnent dans l’importante paroisse Sainte Julie Billiart, de 25 clochers.

Elles succèdent ainsi aux Sœurs Européennes qui durant 60 ans ont maintenu en France, l’esprit et le charisme de Sainte Julie.

  En Belgique en 1809, les Sœurs sont accueillies à Namur.

Cette fondation devient alors la Maison-Mère de la

 » Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de Namur « 

 Les Sœurs de Notre-Dame ont œuvré dans plus de 25 localités dont

Jumet fondée le 21 mars 1808.

Notre Région a compté d’autres implantations :

Charleroi, Gohyssart, Marchienne-au-Pont, Lodelinsart, Roux.

 Seul Jumet subsiste comme Communauté car nos Écoles primaires et secondaires ont été remises aux mains de Directions laïques qui y ont maintenu l’esprit de Sainte Julie.

Au départ,  nos Sœurs  se sont installées  à la rue  Borfilet  (rue Sablonnière)  au lieu dit :

« Le Village », avec un mobilier très rudimentaire.  La statue de Sainte Julie, auprès du puits à l’arrière de l’École en atteste encore aujourd’hui.

Petit à petit, au prix d’efforts, de privations, d’ingéniosité, de dons, les Sœurs ont acquis parcelle par parcelle la propriété existante et seulement 100 ans plus tard, l’aile de l’École, l’imposant et magnifique bâtiment de façade qui rehausse le carrefour de la rue Frison, furent achevés. On était alors au début des années 1900.

Les marronniers de la cour intérieure ont disparu pour laisser s’élever la chapelle qui jusqu’il y a peu a servi au culte pour les religieuses et la paroisse Saint Sulpice de Jumet.

En Grande-Bretagne, la fondation des Sœurs de Notre-Dame est établie en 1845.  Les Sœurs sont venues à Penryn en Cornouailles et ensuite traversèrent la Grande-Bretagne vers les principales villes industrielles d’Angleterre et d’Écosse.

 

≥ En Italie, la fondation date de 1930. En plus de nos Sœurs qui font partie de l’Équipe qui dirige les Sœurs de Notre-Dame de Namur dans le monde entier (appelée Équipe de leadership de la Congrégation)  il y a une seconde Communauté de Sœurs de Notre-Dame à Rome : les Sœurs sont engagées dans diverses formes d’éducation à l’École.

Dans les années 1960, les Sœurs de Notre-Dame de Namur ont déménagé les bureaux du Généralat de Namur à Rome, en Italie.

En Afrique :

 Congo-Kinshasa : depuis 1894 – présence de la Belgique

Afrique du Sud et Zimbabwe : 1899   –   Nigeria : 1963

Kenya : 1965 – là se tiendra en 2020 le 18è Chapitre Général de la Congrégation

Sud Soudan : expérience inter-congrégations

En Asie :

 Après une brève présence en Chine, seul le Japon bénéficie de la présence des Sœurs de Notre-Dame depuis 1924,  parmi une population à forte minorité de baptisés.

En Amérique :

 En 1840, 8 Sœurs belges partent en bateau d’Anvers pour Cincinnati.

Depuis lors les Sœurs de Notre-Dame américaines quadrillent les Etats-Unis.

En Amérique du Sud : Brésil 1962  –  Pérou 1970  –  Nicaragua

Les Sœurs ont vraiment pris l’option de travailler avec et pour les pauvres.

Une de nos Sœurs  « Sœur Dorothy Stang »  a défendu la protection de la forêt Amazonienne et le droit des fermiers pauvres au péril de sa vie. 

Elle fut assassinée par des tueurs à gages le 12 février 2005.

Que font les Sœurs de Notre-Dame de Namur ?

Reconnues comme éducatrices hors ligne, des milliers de Sœurs de Notre-Dame ont enseigné à des enfants et à des adultes sur les cinq Continents.

Bien que beaucoup de Sœurs continuent à faire partie du personnel des Ecoles, d’autres ont choisi de travailler avec les sans-logis, les malades du sida, les prisonniers, les vieillards et d’innombrables autres personnes qui ont besoin d’aide.

Tous ces Ministères ont un seul but : proclamer, comme Sainte Julie l’a fait à son époque,

 

« Ah ! Qu’il est bon le Bon Dieu »

 Projection de diapositives sur le Congo :

du départ de la Mission, jusqu’à nos jours.

En 1894, sur la demande des Pères Jésuites, les premières Sœurs de Notre-Dame de Namur arrivent à Kimwenza. 

Une religieuse originaire de Jumet faisait partie du contingent.

En 1940, naissance d’une Congrégation congolaise dont la formation est assurée par les Sœurs de Notre-Dame et en 1959 la première fille congolaise se joignait aux Sœurs de Notre-Dame missionnaires.

Depuis ce temps jusqu’à nos jours la Mission commune est de proclamer la bonté de Dieu par l’éducation sous différentes manières :

            – enseignement : 8 Écoles primaires – 9 secondaires  –  4 maternelles

            – soins de santé : 3 hôpitaux  –  5 centres de santé

            – ministères sociaux en collaboration avec les Jésuites et Rédemptoristes

            – formation religieuse : 2 Communautés

Bon nombre de Sœurs Congolaises poursuivent des Études supérieures afin de répondre aux besoins du monde actuel : 130 Sœurs  –  15 Communautés  –  2 Maisons de formation

Projet de visiter le  « Centre d’Héritage » à Namur, 17 rue Julie Billiart

le samedi 28 septembre 2019 de 14 à 16h. – Infos au  071.34.82.11 de 17 à 18h.

 Détails de la visite guidée par Sœur Christiane HOUET, coordinatrice

et Madame Marie FELTEN, archiviste, – textes et photos à l’appui –

            – vie de Sainte Julie : ses Fondations – sa Canonisation

            – espace de recueillement autour de la Châsse de Sainte Julie

            – expansion internationale de son œuvre

            – diapositives sur la vie des Sœurs de Notre-Dame de Namur

            – et, à l’occasion du 50ème anniversaire, retour sur les années 1969-2019

Après avoir écouté quelques extraits de lettres de Mère Julie et lui avoir confié nos intentions de prière, l’après midi s’est prolongé autour d’une boisson rafraîchissante et de délicieuses petites galettes.

Ce fut encore l’occasion de dialoguer avec les Sœurs, de poser quelques questions et de rappeler de bons vieux souvenirs.

 Merci à tous et à toutes pour ce partage fraternel.  

Sœur Georgette TOISOUL et les Sœurs de la Communauté de Jumet

Dans le prolongement de ce fervent après midi,  les Sœurs de Notre-Dame de Namur  

 – Communauté de Jumet –  vous invitent dans la Joie  à l’Eucharistie d’Action de Grâce, célébrée les

> Samedi 21 septembre 2019 à 17h.30 * en l’église Saint Sulpice de Jumet Chef-Lieu

> Samedi 12 octobre 2019 à 15h.*  en la cathédrale Saint Aubain à Namur

                                                              *****

 Julie Billiart,  » Une femme qui à su croire et aimer  » – Cardinal Sterckx

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *